Mai 1968 – Mai 2018

Du 7 au 30 mai A Gennevilliers

Mai 68 fête ses 50 ans en mai 2018. Pour cette occasion sont proposés exposition, conférence, spectacle, ciné-débat... Consulter le programme.

Exposition
Les enragés de l’espérance proposée par l’association 7 à voir.
Cette exposition propose de retracer à travers l’univers graphique de l’époque, les luttes et les combats de mai 68. Une collection exceptionnelle d’affiches conçues et imprimées aux Beaux-Arts de Paris, occupé et transformé en "atelier populaire".

Du 7 au 26 mai dans le hall d’honneur de la mairie
Lundi 14 mai, à 18 heures, vernissage de l’exposition "Les enragés de l’espérance"
Retour en image sur mai 1968 à Gennevilliers.

Conférence
"On a raison de se révolter" avec Gérard Noiriel et Martine Derrier
En avant-première de son "Histoire populaire de la France" (à paraître en septembre prochain), G. Noiriel propose une petite contribution au cinquantenaire de Mai 68. En partant du livre co-écrit par Jean-Paul Sartre, intitulé "On a raison de se révolter", il rappelle l’inventivité des luttes de cette période et la capacité des militants à conjuguer la défense des classes populaires avec la défense de nouvelles causes (féminisme, antiracisme, etc.).
Lundi 14 mai, à 19 heures dans la salle du conseil municipal.

Spectacles
"Usine vivante et Maothologie" par la Compagnie Sans la nommer
"Usine vivante et Maothologie" sont des formes courtes traitant d’expériences militantes en usine. Réunies, elles proposent un cheminement de pensée dans des mythes politiques. Basé sur les témoignages d’ancien.ne.s de l’usine Chausson à Gennevilliers, "Usine vivante" retrace sous la forme d’un oratorio porté par une interprète, l’histoire des luttes de celles et ceux qu’on a appelé "les bagnards de l’automobile". Inspiré.e.s par les principes maoïstes de la révolution culturelle, des militant.e.s d’extrême gauche lancent en France, un peu avant mai 68, un mouvement d’établissement dans les usines. Dans "Maothologie", une fille porte un regard sur l’expérience d’établi de son père qui raconte trois ans à la chaîne à l’usine Renault-Billancourt dans les années 1980. Durée : 1h15.
Mercredi 23 mai, à 20 h 30 à la maison du développement culturel.
Gratuit sur réservation au 01 40 85 64 50.

Ciné-débat
Les Deux Marseillaises Film de André S. Labarthe et Jean-Louis Comolli.
Suivi d’un débat : "Les soixante-huitards de Gennevilliers se retrouvent"
À l’occasion de la campagne électorale pour les élections législatives de juin 1968 à Asnières, Jean-Louis Comolli et André Labarthe ont filmé au jour le jour les réunions, meetings et allocutions des trois principaux candidats : Albin Chalandon (UDR), Claude Denis (PCF) et Roger Hanin (FGDS).
Les discours, très marqués par les événements de Mai 68, et les réactions du public à l’annonce des résultats restituent parfaitement l’ambiance politique de l’époque.


Mercredi 30 mai, à 20 h 30 au cinéma Jean-Vigo.
En présence du co-réalisateur Jean-Louis Comolli et de Jean-Claude Mégret, un des témoins des événements de mai 68 à Gennevilliers.

Démocratie locale PLUS d'INFO

  • Non à la Casse du Logement Public

    Mardi 5 juin Loi ELAN - OPH en Danger

    La manifestation "Non à la Casse du Logement" à Gennevilliers se déroule mardi 5 juin. Départ collectif à 18 h 15 du parvis de la mairie puis début de la manifestation à 19 heures au ministère du logement.

  • Solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens

    Lundi 4 juin à 20 h 15 Au cinéma Jean-Vigo

    En solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens, le Comité France-Palestine et le Cinéma Jean Vigo proposent la projection du film Ghost Hunting / La Chasse aux Fantômes suivie d’un débat lundi 4 juin à 20 h 15.

  • Ebul’idées : A vos idées !

    Jusqu’au 15 juillet Formulaire en ligne

    Végétalisation, pose de bancs, rénovation d’aires de jeux, fresques murales, installation de bornes tactile et de plateforme interactive… Avec Ebul’idées, vous êtes invités à transmettre vos idées pour construire l’avenir de la ville.

  • Accueillir un enfant palestinien

    Du 7 au 16 juillet Chez vous

    À la recherche de familles pour héberger de jeunes Palestiniens lors de leur séjour à Gennevilliers du 7 au 16 juillet