Ce secteur dans une situation particulière de « frange urbaine »,  est totalement isolé de la commune de Gennevilliers par la ligne 13 bis du métro mais constitue quand même l’entrée sud de la ville.

L’occupation des logements par une population très précarisée, les difficultés de traitement d’un tissu contraint par les grands axes des avenues Gabriel Péri, Grésillons et la rupture représentée par le surplomb de la ligne 13 de métro doublée de part et d’autre par la RD 19 dont les flux atteignent plusieurs milliers de véhicules/ jour en entrée et en sortie, rendent complexes, très longues et couteuses les interventions publiques possibles sur ce secteur de la commune.

La reconnaissance de la nécessité d’intégration de l’ilot du Clos dans ce secteur en profonde mutation sur la commune limitrophe d’Asnières-sur-Seine et dans une démarche d’amélioration de la qualité d’habitat, urbaine et environnementale est donc une occasion de finaliser et de faire aboutir un projet dans l’intérêt des habitants des deux communes.

La Commune intervient sur cet îlot depuis de nombreuses années, la première acquisition de lot de copropriété remontant à octobre 1998.

  • De 2003 à 2014, la Ville de Gennevilliers en partenariat avec l’Etat à travers deux protocoles d’Eradication de l’Habitat Indigne sur son territoire a ainsi pu traiter plusieurs adresses de l’îlot du Clos.
  • Par arrêté du 29 avril 2015, l’ilot du Clos est inscrit dans le périmètre Quartier prioritaire : Grésillons Voltaire I - Gabriel Péri.
  • Une convention opérationnelle pour une stratégie urbaine de lutte contre l’habitat indigne signée en juillet 2015 entre la Ville, l’Etat, l’ANAH et l’Agence Régionale de Santé (ARS) permettra à la collectivité de bénéficier d’aides financières publiques complémentaires

Objectifs

Le projet a pour objectif de répondre d’une part à la demande spécifique de logements étudiants pour une capacité de 100 chambres et d’autre part à celle d’équipement collectif de type EHPAD pour une capacité de 140 unités doté d’une spécialisation dans le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Orientations urbaines

Le site du Clos présente plusieurs caractéristiques urbaines qui conditionnent la définition et l’insertion du projet d’aménagement et de construction.
La programmation retenue par la Ville participe également à l’orientation de l’organisation urbaine des constructions.
Ainsi du point de vue de la trame urbaine :
  • l’avenue des Grésillons dont le tracé de l’Est de Gennevilliers à l’Ouest vers Asnières-sur-Seine est majoritairement bordé de petits commerces induit la localisation de telles surfaces au sud du site particulièrement à l’angle de la place Voltaire,
  • l’avenue Gabriel Péri, voie de desserte, permet de rejoindre le pôle de transport bus et métro L13 au nord et au sud la place Voltaire. Elle constitue une bonne voie d’adressage des opérations. A noter que l’organisation des sens de circulation devra être adaptée en concertation avec Asnières-sur-Seine afin de supprimer le sens unique peut favorable au développement des programmes riverains.
  • la place Voltaire localisée sur la commune d’Asnières-sur-Seine, permet des constructions relativement hautes (R+7 maximum) à l’angle de l’îlot afin d’en consolider son caractère de pièce urbaine locale.
  • Au nord Est la rue Poissonnière prolongée par la rue du Clos présentent un caractère et des usages beaucoup plus confidentiels, plus propices aux accès secondaires pour cette opération. Il faut cependant prévenir l’utilisation plus importante qu’aujourd’hui de ces deux voies, raison pour laquelle un élargissement est prévu au nord. De même, il est prévu le réaménagement de l’espace public situé plus en cœur d’ilot entre les deux rues Poissonnière et du Clos.
S’agissant de la morphologie urbaine :

La dimension de l’îlot très particulière, à la fois allongée mais étroite ne permet pas de concevoir un ilot classique bâti sur tout son pourtour. Il n’est pas possible d’envisager un cœur d’ilot, raison pour laquelle il est proposé de bâtir à l’alignement uniquement sur l’avenue Gabriel Péri.
Pour la même raison d’étroitesse de l’îlot il est difficilement envisageable de construire en retrait d’alignement sur Gabriel Péri. Le bâti sera donc à l’alignement.
Les espaces verts seront plutôt localisés à l’Est de l’îlot faisant de façon minorée office d’écran face à l’infrastructure de transport voisine (viaduc et métro aérien)
Il est préconisé de construire plus haut dans la partie dégagée du site, à l’angle de la place Voltaire et en harmonie avec le contexte existant ou en projet le long de Gabriel Péri et de la rue Poissonnière.

LES CHIFFRES CLÉS

  • Habitat : 3 200 m²
  • Equipement collectif : 5 300 m²
  • Commerces : 400 m²

LES ETAPES DU PROJET

  • Création de la ZAC du Clos : DCM 29 06 2016
  • Dossier de réalisation de la ZAC : DCM 20 12 2017
  • Libération foncière et accompagnement des relogements : en cours
  • Livraison à partir de 2023
Retour en haut de page