A quoi sert la caisse des écoles ?

Promouvoir l’instruction publique

Depuis 1882, chaque commune gère la caisse des écoles. C’est un établissement public destiné à encourager l’instruction publique et favoriser la réalisation de projets éducatifs.

Favoriser des projets éducatifs

- permettre aux enfants de CM1 de partir en classes transplantées au printemps, en automne ou en hiver. Pendant 2 semaines, les enseignants assurent la continuité de la classe lors du séjour. Les enfants découvrent d’autres lieux et d’autres activités (ski, randonnée ou apprentissage de la conduite...).
- financer des projets de toutes sortes (activités manuelles, sorties culturelles, voyages linguistiques pour les plus grands...) présentés par les écoles maternelles, primaires, les collèges et le lycée de la ville.
- organiser un spectacle de Noël, son accompagnement, et offrir un livre à chaque enfant de maternelle.
- financer une réception de Noël pour les enfants handicapés et leurs familles autour d’un petit déjeuner spectacle. A cette occasion, chaque enfant jusqu’à l’âge de 18 ans reçoit un cadeau.
- La Caisse des Ecoles est également le, support du Projet de Réussite éducative (PRE).

Qui gère ?

La Caisse des Ecoles, présidée par le maire, est gérée par un comité d’administration comprenant :
- 11 membres désignés par le conseil municipal parmi les adjoints au Maire et les Conseillers municipaux.
- 12 membres élus par les parents d’élèves des écoles maternelles et élémentaires adhérents à la caisse des écoles.
Le comité d'administration se réunit régulièrement 3 à 4 fois dans l’année. Il délibère sur les orientations budgétaires et les divers projets en faveur des enfants. La participation des parents d’élèves renforce son caractère démocratique.

  • M. Patrice LECLERC, Maire, Président de la Caisse des Ecoles
  • M. Richard MERRA, Maire Adjoint
  • M. Laurent NOEL, Maire Adjoint
  • Mme Yasmina ATTAF, Maire Adjointe   
  • Mme Délia TOUMI, conseillère municipale
  • Mme Karine CHALAH-SADOUDI, conseillère municipale
  • Mme Sylvie MOREL, conseillère municipale
  • Mme Anne Laure PEREZ, Maire Adjoint
  • Mme Véronique DESMETTRE-BOREL, conseillère municipale
  • Mme Françoise KANCEL, conseillère municipale
  • M. Brice NKONDA, conseiller municipal
  • M. Ahcen MEHARGA, conseiller municipal
  • M. Marcel CERF, administrateur élu
  • Mme Fatima CHERGUI, administrateur élu
  • Mme Géraldine DURIEZ, administrateur élu
  • M. Mohamed NASAR HASAN, administrateur élu
  • Mme Latifa KHAIAR, administrateur élu
  • M. Pascal LEFEBVRE, administrateur élu
  • M. Patrick POUJOL, administrateur élu
  • Mme Dalila BEN M’BAREK, administrateur élu
  • Mme Houria SEHILI, administrateur élu
  • Mme Jocelyne TCHECOU, administrateur élu
  • Mme Ghislaine BLANCHARD, administrateur élu
  • M. MELEUC, Inspection Education nationale
  • M. Philippe REYNAERT, Préfecture des Hauts de Seine - (Membre désigné par Mr le Préfet)

Quel budget ?

La caisse des écoles a besoin d’un budget important. Ses ressources dépendent :

  •  de subvention de l'Etat et de la commune
  • de vos cotisations (adhésions)
  • de vos dons
  • du produit de ses activités (recette des participations familiales pour les classes de découverte).

Pourquoi adhérer à la caisse des écoles

  • Tous les parents ayant un enfant scolarisé en maternelle, élémentaire, en collèges et lycée peuvent adhérer à la caisse des écoles.
  • L’adhésion s’élève à 3 € par famille et par an. Elle est facultative. Elle participe à la réalisation de projets au bénéfice de tous les enfants.

Les projets autogérés

Chaque année, la Caisse des écoles peut financer des projets autogérés, organisés par une classe, une école ou un groupe d'élèves identifiés.

Un formulaire "projets autogérés" est adressé aux écoles, aux collèges et au lycée au mois de septembre.

Pour les écoles maternelles, il est nécessaire de faire apparaître les demandes de mise à disposition de personnel (animateurs, personnel de service).

Pour être proposés à la Caisse des écoles, les projets doivent obligatoirement comporter :

  • Les objectifs pédagogiques détaillés, les aspects pratiques et techniques.
  • Les dépenses/recettes, par poste de dépenses et source de recettes (coopérative scolaire, participations familiales, autofinancement, crédits ZEP, FAS...).
  • Il doit être validé par le Conseil d’école et par l’Inspection de l’éducation nationale
  • Présentation du projet au Conseil d’Administration de la Caisse des écoles
  • Après validation du CA de la Caisse des écoles, la subvention est versée à la coopérative de l’école.
  • Les écoles sont informées par courrier de la décision du Conseil de la Caisse des écoles.

Le Conseil d’Administration de la Caisse des écoles statue plusieurs fois par an. La Caisse des écoles peut subventionner des fournitures, l’hébergement, de la documentation. Mais, les cars pour les sorties scolaires, les animateurs ou les intervenants, ne peuvent pas être pris en charge.

Sélection

Retour en haut de page