Qu'est-ce qu'une ZFE ?

La zone à faibles émissions (ZFE) est un périmètre au sein duquel la circulation des véhicules polluants est interdite ou limitée afin de lutter contre la pollution de l'air émise par le trafic routier dans les territoires les plus denses.
La vignette Crit'Air indique la classe environnementale du véhicule parmi 6 catégories, en fonction de son niveau d'émissions de polluants atmosphériques. La pastille doit obligatoirement être apposée sur le pare-brise si l'on veut circuler au sein d'une ZFE.

En 2015, la capitale a mis en place un dispositif de ce type, interdisant aux véhicules les plus polluants d'entrer dans Paris intra-muros (hors bois de Vincennes, bois de Boulogne et boulevard périphérique) sur certains créneaux horaires.

En 2019, cette démarche, qui s'inscrit désormais dans le cadre de la métropole du Grand Paris, est étendue à l'ensemble du secteur circonscrit par l'autoroute A86.

Depuis le 1er juin 2021, du lundi au vendredi de 8 heures à 20 heures, les véhicules " Crit'Air 4 " ne sont plus autorisés à circuler à l'intérieur de la zone à faibles émissions (ZFE) délimitée par l'A86. C'était déjà le cas pour les véhicules " Crit'Air 5 " ou non classés. Les véhicules " Crit'Air 4 " (utilitaires, particuliers et deux-roues motorisés) ne pourront donc plus pénétrer dans cette zone sous peine d'une amende allant de 68 à 135 € (cette mesure est valable 7 j/7 pour les poids lourds, bus et cars).

Les amendes seront applicables à partir de 2022. Il s'agit de la deuxième étape des restrictions imposées par cette ZFE, mise en place par la Métropole du Grand Paris. L'objectif est de lutter contre la pollution de l'air.
Ces mesures s'appliqueront à partir de juillet 2022 aux véhicules classés " Crit'Air 3 " puis en janvier 2024 aux Crit'Air 2 et diesel.

À partir de 2030, seuls les véhicules propres - c'est-à-dire les Crit'Air à pastille verte (100 % électriques ou à hydrogène) - pourront circuler librement dans ce périmètre.

Tableau récapitulatif de restriction des circulations au 1er juin 2021

Les aides au remplacement

Je change ma voiture pour une mobilité plus propre et plus économe
Pour faire le point sur mon usage et découvrir les aides auxquelles je peux prétendre

Les aides à l'achat de véhicules propres
Pour l'acquisition d'un véhicule propre, l'État et la Métropole du Grand Paris ont mis en place des aides financières. Les demandeurs peuvent déposer un seul et même dossier pour la prime à la conversion et le bonus écologique proposés par l'État et le dispositif " Métropole roule propre ! ". Cumulées, les aides peuvent aller jusqu'à 19 000 euros pour l'achat d'un véhicule propre neuf, et jusqu'à 12 000 euros pour un véhicule propre d'occasion. Pour ceux qui ne disposent pas de garanties financières, un microcrédit " véhicules propres " est également garanti par l'État à hauteur de 50 %. Il est cumulable avec le bonus écologique et la prime à la conversion. Ce microcrédit donne accès à un prêt allant jusqu'à 5 000 euros sur une durée de cinq ans.

La consultation sur la zone à faibles émissions (ZFE)

La Métropole du Grand Paris a engagé une consultation citoyenne publique du 9 au 31 mars 2021 sur le projet d'une zone à faibles émissions à l'intérieur du périmètre de l'A86 à partir du 1er juin 2021.
En savoir plus consulter la page de la consultation.

Retour sur la réunion publique à propos de la ZFE du 11 mars 2021

Je  refuse  donc  en  l’état  de  signer  la  proposition  de  projet  d’arrêté  de  création  de  ZFE-m transmise par les services de la Métropole.

Malgré les subventions déjà allouées par la Métropole du Grand Paris et l'Etat, le reste à charge pour  les  particuliers  est  trop  élevé.  Pour  le  faire  baisser,  il  est  urgent  de  mettre  en  place  un crédit à taux 0.

Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers 

Sélection

Retour en haut de page