L’économie sociale et solidaire, c’est quoi ?

« Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. Le modèle économique de l’ESS est au service de la société et du citoyen. » Source le Labo de l’ESS - Loi du 31 juillet 2014 «Loi Hamon» qui précise les contours de L’ESS.

Les entreprises de l’ESS

Ce sont des associations, des fondations, des coopératives, les mutuelles et les sociétés commerciales d’utilité sociale dont l’objectif premier est l’utilité sociale. Par ailleurs, elles proposent d’autres façons de produire, de consommer et d’échanger, comme le commerce équitable ou le maintien d’une agriculture paysanne respectueuse de l’environnement.

Les bénéfices visent au développement de l’entreprise

Les acteurs de l’ESS replacent l’économie dans son contexte, c’est-à-dire comme moyen au service de la société. Les bénéfices sont prioritairement réinvestis dans de nouveaux projets d’utilité sociale ou de développement de l’entreprise ou redistribués à leurs membres.


L’ESS « s’est décider ensemble »

Le modèle économique de l’ESS met l’accent sur la coopération et la solidarité. Il prône une gouvernance respectueuse de tous les salariés, orientée vers une prise de décision la plus démocratique possible. Dans l’ESS, chaque coopérateur, mutualiste, adhérent a une voix, c'est-à-dire un pouvoir égal aux autres et c’est la majorité qui élit les dirigeants et décide des grands choix.

Les circuits courts


« Un Circuit court économique et solidaire (CCES) est une forme d’échange économique valorisant le lien social, la coopération, la transparence et l’équité entre les acteurs de l’échange. » Les Circuits courts économiques et solidaires font naître une dynamique dans laquelle tous les acteurs de l’échange (producteur, distributeur, usager, consommateur ...) sont impliqués dans le temps. Présents dans divers domaines - énergie, finance, habitat, culture, alimentation, commerce, ils interagissent et développent des écosystèmes vertueux, tant localement qu’à distance, et contribuent à des transformations sociétales.

Sélection

Retour en haut de page