Resté à l’écart de la plupart des dispositifs de la Politique de la Ville même s’il en a pourtant les caractéristiques tant par la situation socio-économique de ses habitants que par ses caractéristiques urbaines typiques des grands ensembles.

Afin d’enrayer cette évolution et de programmer des actions de valorisation et de l’intégrer dans la dynamique de développement d’ensemble du territoire, il a été décidé d’engager, dès 2010, une réflexion prospective globale sur le quartier.

La Ville a validé en juin 2012, le schéma directeur élaboré en concertation avec les habitants donnant suite à un travail plus spécifique sur les espaces extérieurs.
Les orientations d’aménagement retenues intègrent une densification maîtrisée et diversifiée de l’habitat, le développement du potentiel commercial et de locaux professionnels (TPE) en rez-de-chaussée d’immeubles d’habitat, la création d’équipements de proximité et de quartier pour les nouveaux besoins, le traitement de l’espace public (résidentialisation, stationnement,  liaisons douces, agriculture urbaine) et l’amélioration de la qualité environnementale en référence à la charte
de la qualité environnementale de l’éco-quartier.
 

A l'automne 2014, le quartier des Agnettes est désigné comme un des secteurs de la commune en géographie prioritaire puis il sera retenu parmi les 200 quartiers prioritaires NPNRU d’intérêt national permettant de poursuivre le projet de requalification sociale, urbaine et environnementale engagée, depuis 2011, en concertation avec la population.

Le NPNRU Les Agnettes porte sur le grand ensemble des Agnettes, à l’exclusion du périmètre de la future gare du Grand Paris Express Les Agnettes.

Objectifs

Cinq orientations stratégiques ont été définies pour le quartier :

  • Un quartier plus mixte et plus actif
  • Un quartier plus ouvert sur la ville, des habitants plus mobiles
  • Un quartier à l’espace public redessiné
  • Un quartier inscrit dans l’efficacité énergétique et la transition écologique
  • Une requalification urbaine en réponse à la demande sociale

Parti d’aménagement

Sur le plan urbain, il s’agit d’ouvrir le quartier, d’établir des continuités avec les axes structurants et la trame verte déployée à l’échelle de la ville.
Le rééquilibrage du réseau viaire avec la création d’une voie nord sud et du mail planté permettra de mettre en valeur les équipements et de relier la partie sud et nord du quartier.
 Les espaces verts existants seront requalifiés de façon à favoriser différentes ambiances à l’échelle et à la temporalité du piéton, et conforter les qualités paysagères existantes
L’enjeu est autant d’introduire de l’urbanité en cœur de quartier, de façon à réaliser un espace central animé, aux usages et aux formes bâties diversifiés que de proposer des formes bâties compactes permettant de maintenir les espaces verts existants et limiter l’imperméabilisation des sols.

Ambitions environnementales

  • Créer une agriculture urbaine au service des usagers et une nature urbaine de proximité.
  • Améliorer la qualité du cadre de vie en garantissant la santé et le bien être des habitants.
  • Mettre en œuvre un projet économe en ressources naturelles dans toutes ses dimensions.

LES CHIFFRES CLÉS

Programme NPNRU
  • La démolition de 296 logements : Tour 9 rue des Agnettes et les parties ouest et centrale de l’immeuble Victor Hugo
  • La construction de plus de 700 logements
  • La réhabilitation des tours 1,3,5,7 rue des Agnettes et de l’immeuble Marcel Lamour.
  • La résidentialisation des immeubles réhabilités.
  • L’intervention sur les équipements scolaires et péri-scolaires avec la démolition-reconstruction du groupe scolaire Joliot-Curie et la réhabilitation du groupe scolaire Henri Wallon.
  • La démolition du gymnase Henri Wallon reconstitué dans le groupe scolaire Joliot-Curie.
  • La construction d’un équipement multifonctionnel, culturel et intergénérationnel (labélisé centre social et culturel CAF) regroupant plusieurs  activités du quartier (MDC, club Agir, Jeunesse…).
  • La relocalisation du commerce existant et le développement d’une nouvelle offre commerciale en rez-de-chaussée des immeubles d’habitat avenue du huit mai 1945.
  • La création de locaux à vocation économique avec le Centre d’Affaires de Quartier (CAQ) comprenant : un espace de co-working ; de l'immobilier "classique" de tailles intermédiaires ;  un pôle ESS (création d'un PTCE) ; un pôle animation et services.
  • La réorganisation du stationnement de surface ; la réalisation de parkings pour les nouveaux programmes de logement et la création d’un parking silo en compensation des places supprimées.
  • L’aménagement de l’espace public intégrant des espaces verts, des jardins partagés, des vergers, des lieux de promenade, de convivialité et de circulations douces
  • La création de nouvelles voies et le réaménagement de la voirie existante
  • La desserte du quartier par la ligne de bus 366 via la rue du Huit mai 1945

Programme ZAC Les Agnettes (juin 2019)
  • Habitat : 68801 m² 
  • Commerces et services : 3224 m²
  • Équipements publics : 8970 m²

LES ÉTAPES DU PROJET

  • Validation du schéma directeur : DCM 27 juin 2012
  • Quartier retenu NPNRU : décembre  2014
  • Appel à projet « Centre d’affaires de quartiers » de  la Caisse des Dépôts et Consignations : lauréat en janvier 2015
  • Création ZAC des Agnettes : DCM 10 février 2016
  • Signature du Protocole de Préfiguration NPNRU : 24 février 2017
  • Appel à manifestation d’intérêt ANRU + « investir dans les quartiers » :
    candidature retenue 27 juin 2017
  • Réalisation des études complémentaires de la phase Protocole : mars 2017- mai 2019
  • Réunion Technique Partenariale ANRU : 7 novembre 2018
  • Comité d’Engagement ANRU : 1er juillet 2019
  • Convention pluriannuelle du Projet de Renouvellement Urbain ANRU  2019-2024 :
    signature fin 2019
  • Groupe scolaire Joliot-Curie : début des travaux : 1er semestre 2020
  • Construction des programmes de logements : début travaux 2021

Sélection

Retour en haut de page