Contenu de l'événement

 place_amiot-legrand.jpg

Gennevilliers se souvient de Bernard Amiot et de Bernard Legrand. Ces deux prêtres ouvriers et militants associatifs sur la ville sont respectivement décédés en 2015 et 2011. Pour leur rendre hommage, la ville a inauguré mercredi 10 février la place située face à l’école Louise-Michel qui porte désormais leurs noms.

Bernard Amiot a rejoint Gennevilliers après avoir été nommé à l’église Saint-Jean-des-Grésillons au début des années 1960. Militant infatigable pour la paix au Proche-orient et la reconnaissance d’un état palestinien, Bernard Amiot est aussi syndicaliste à la CGT dans les usines Citroën de Clichy où il se fait embaucher en 1966.

Bernard Legrand est arrivé à Gennevilliers en 1975 et s’installe rue Sainte-Marie avec notamment un certain Bernard Amiot. Prêtre depuis 1965, il est aussi ouvrier fraiseur pour une entreprise de mécanique générale qui travaillait pour la Snecma et l’aviation à Asnières-sur-Seine. Bernard Legrand s’installe avec d’autres prêtres ouvriers au 115 avenue des Grésillons en 1979. Ensemble, ils participent au développement du lien social dans le quartier en créant par exemple l’association « L’étrier » qui facilite l’insertion des jeunes sur le marché du travail.

Retrouvez en vidéo l’inauguration de la place Bernard Amiot et Bernard Legrand :
Retour en haut de page