Contenu de l'événement

 observatoire-local-discriminations.jpg

La ville se dote d’un Observatoire local des discriminations. Cette décision fait suite à la publication d’un rapport du Défenseur des droits en juin dernier intitulé « Discriminations et origines : l’urgence d’agir ». Cet observatoire local sera collaboratif, indépendant et paritaire et aura pour mission de lutter contre toutes formes de discriminations sur la ville. Il permettra de coordonner des enquêtes et des études pour permettre de passer d’un ressenti à un état des lieux plus objectif.

Pour rappel, une discrimination est une infraction. C’est un acte illégal qui consiste à refuser à une personne, qui remplit toutes les conditions, l’accès à un bien, à un service, à une prestation ou à un droit. C’est par exemple le cas si une personne compétente dans son métier, ayant la formation et l’expérience pour ce poste, mais âgée de 50 ans, est écartée d’un recrutement à cause de son âge.

Cet observatoire sera composé de 18 membres parmi lesquels 9 élu.es de la majorité et de l’opposition et 9 Gennevillois.es. Vous voulez participer à sa réflexion et à sa mise en place pour faire reculer les discriminations à Gennevilliers ? Candidatez en remplissant ce formulaire avant le 15 janvier 2021. Un tirage au sort sous contrôle d’huissier désignera ensuite les 9 Gennevillois.es retenu.es.

Face aux discriminations, la ville agit déjà : 
  • En 2018 : réalisation d’un diagnostic territorial des discriminations sur la ville avec la participation de la mission locale, d’associations, et d’entreprises pour dresser un premier état des lieux.

  • Depuis 2015 : la direction pour le développement de l’emploi et de l’insertion (DDEI) propose la Job Academy. Il s’agit d’accompagner des jeunes diplômés dans leur recherche du premier emploi.

Pour plus d'informations, regardez le C'est-à-dire du 11 janvier :
Retour en haut de page