Gustave Caillebotte

Caillebotte

Issu d'une famille fortunée, Gustave Caillebotte achète une maison avec jardin au Petit-Gennevilliers en 1881. Personnage hors du commun, il s'applique à l'excellence dans les nombreux domaines qui le passionnent.

 

Peintre, jeune compagnon des impressionnistes, il innove en particulier dans ses compositions dont les perspectives "photographiques", et les mises en page audacieuses sont la marque.

 

 

Nombre de ses œuvres sont réalisées à Gennevilliers : " Madame Renoir dans le jardin du Petit-Gennevilliers ", " Bateaux à voile à Argenteuil ", " Les Soleils, jardin du Petit Gennevilliers ", " Champs au Petit-Gennevilliers ", " Bateaux à l'ancre sur la Seine ", " La Seine à la Pointe d'Epinay ", " Soleils au bord de la Seine ", " Les Roses, jardin du Petit-Gennevilliers ", "Régates à Argenteuil ", " La Plaine de Gennevilliers vue des coteaux d'Argenteuil "…

 

 

Mécène, il aide ses amis Impressionnistes en achetant leurs tableaux et en finançant leurs expositions. Son legs aux Musées nationaux français sera refusé dans un premier temps. C'est pourtant ce don, que Renoir sut imposer à l'État après la mort de Caillebotte, qui permet à la France de disposer dans son patrimoine d'œuvres majeures de Monet, Degas, Sisley, Renoir etc.

 

 

Régatier, il se passionne pour la vitesse et cherche à perfectionner ses bateaux.

 

 

Architecte naval, il les dessine et les construit lui-même dans un atelier, situé à l'emplacement actuel de la SNECMA. Il y créera de véritables pur-sangs du fleuve, aux multiples innovations (voile en soie, lest extérieur, coques aérodynamiques, etc.) avec lesquels il remporte maints titres internationaux.

 

 

Amateur de timbres, il est un des premiers grands philatélistes. Horticulteur émérite, il correspond avec Monet à Giverny et crée des orchidées dans ses serres.

 

 

Citoyen, il est élu conseiller municipal de Gennevilliers en 1888 et le reste jusqu'à sa mort en 1894. Il n'a de cesse d'y défendre les métiers et les gens du fleuve et paie volontiers de ses deniers les becs de gaz, l'éclairage, l'habillement des pompiers, les cailloux pour la route.

  • Sorties avec la ligue pour la protection des oiseaux

    Samedi 24 août à 8 heures Rendez-vous au parc des Chanteraines

    Les sorties LPO sont destinées à ceux qui veulent connaître les oiseaux, communs ou moins communs, qui vivent, migrent, hivernent ou se reproduisent sur Gennevilliers.

  • Run’n fun

    Samedi 21 septembre de 9 h 30 à 12 heures Au parc des Sports et au stade Louis-Boury

    Run’n fun au parc des Sports et au stade Louis-Boury le samedi 21 de 9 h 30 à 12 heures. Au programme : courses et ateliers Sport-Handicap , animations …

  • Se rafraîchir avec les aspergeurs d'eau

    Dans les quartiers 7 points d’eau

    Pour se rafraîchir juste en bas de chez soi, direction les points d’eau ludiques ! De 15 h à 20 heures, dès lors que la température dépasse 28 degrés.

  • Se garer à Gennevilliers

    De 7 h 30 à 19 heures Zone bleue, orange, verte

    Suite à la décision des habitants en décembre dernier, le stationnement est gratuit mais règlementé sur toute la ville, entre 7 h 30 et 19 heures.

  • Bus 166 et 137

    Depuis novembre Amélioration des lignes

    Les lignes de bus 166 et 137 évoluent avec l'arrivée de la ligne T3b à la Porte d'Asnières

  • La Maison des projets

    Les mercredis de 9 h à 18 heures Halle des Grésillons

    La Maison des projets est le lieu de rencontre, ouvert à toutes et tous, qui permet d’expérimenter et de construire des projets pour la Halle des Grésillons.