Conseil local de la jeunesse (CLJ)

Le Conseil local de la jeunesse (CLJ) de Gennevilliers est ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans qui vivent, étudient ou travaillent à Gennevilliers.
C’est pour les jeunes Gennevillois le lieu de débats, de création de projets citoyens et collectifs et de rencontres avec les élus municipaux pour donner leur avis sur la vie locale et les projets à venir. Le CLJ peut également faire des propositions aux élus.

clj1Le CLJ n’est pas limité aux aspects "jeunesse", il peut donner son avis sur les thèmes qui intéressent ses membres. Il a déjà réalisé de nombreux projets en collaboration avec le service jeunesse (semaine de la jeunesse, relations jeunes-institutions, échanges internationaux, aide au projets "G jeunes"...).

Si vous êtes intéressé pour donner votre avis et si vous voulez faire avancer des projets concrets pour une meilleure prise en compte des besoins des jeunes de la ville, vous pouvez rejoindre le CLJ.

 Définition du Conseil local de la jeunesse
(112 Ko, 1 page, format PDF)

Conseil Local de la Jeunesse (CLJ) 02

 



  • Ebul’idées : C’est quoi le verdict ?

    Résultats 8 projets

    Arbres fruitiers, espaces de plantations, mur de libre expression, bancs, balançoires… 8 projets ont été élus par les Gennevillois et présentés à l’occasion du Conseil municipal du 19 décembre 2018.

  • Exprimez-vous !

    Formulaire en ligne Cahier de doléances

    Comme de nombreuses mairies en province, la ville de Gennevilliers met à votre disposition des Cahiers de doléances pour vous permettre de vous exprimer dans le cadre du mouvement des « gilets jaunes ».

  • Prochain Conseil municipal

    Mercredi 6 février 2019 Salle du Conseil municipal en mairie

    Le prochain conseil municipal se tient mercredi 6 février 2019 à 20 heures dans la salle du conseil municipal en Mairie.

  • La Ville a changé "plutôt en bien"

    Pour 73% des habitants Consulter les résultats de l’étude

    A la question "globalement, estimez-vous que depuis quelques années Gennevilliers a changé plutôt en bien ou plutôt en mal ?", 73 % des habitants répondent positivement.