Borne n°17 - L'eau, l'air et la lumière

Carré visuel borne n°2Carré visuel borne n°3Carré visuel borne n°4Carré visuel borne n°5
Carré visuel borne n°6Carré visuel borne n°7Carré visuel borne n°8Carré visuel borne n°9
Carré visuel borne n°10Carré visuel borne n°11Carré visuel borne n°12Carré visuel borne n°13
Carré visuel borne n°14Carré visuel borne n°15Carré visuel borne n°16Carré visuel borne n°17

localisation

Borne n°17 - L'eau, l'air et la lumière

 

Le Petit-Gennevilliers est un site majeur de l’Impressionnisme.
A la fin du XIXe siècle, E. Manet, B. Morisot, C. Monet, A. Renoir, G. Caillebotte viennent souvent y peindre ou faire de la voile sur la Seine.
La nature accueillante, la lumière des bords du fleuve offrent aux artistes une palette infinie de sujets d’inspiration.
Près de 350 tableaux y sont peints dont Les Coquelicots de Monet, Champ de blé de Morisot, Plaine de Gennevilliers, champs jaunes de Caillebotte…
C’est Gustave Caillebotte qui marque le plus l’histoire de notre ville. Il s’installe au Petit-Gennevilliers en 1887 et devient conseiller municipal de la commune.
Ce personnage hors du commun, grand peintre, architecte naval, collectionneur avisé et horticulteur, meurt ici en 1894, léguant à l’Etat son importante collection impressionniste.

En 1895, Louis Seguin construit un atelier de mécanique au Petit-Gennevilliers et rachète en 1910 la propriété de G. Caillebotte. Il met au point un moteur d’avion révolutionnaire qu’il baptise le Gnôme. Pour le fabriquer, il constitue en 1905 avec son frère la société du même nom, qui devient Gnôme et Rhône en 1915 après absorption d’une entreprise concurrente.
En 1921 commence la fabrication des motocyclettes, dont la qualité rivalise avec les plus grandes marques du monde.
Une ordonnance de 1945 nationalise des sociétés aéronautiques dont Gnôme et Rhône qui devient la SNECMA. Celle-ci continue de fabriquer des moteurs d’avions hauts de gamme tels que le Rafale, les Mirage, Boeing et Airbus.
 
Je me souviens…
lorsque je suis entré à la SNECMA, les anciens parlaient encore des ours que Louis Seguin avait ramenés de Russie en 1912. C’était un cadeau du Tsar en remerciement pour les fameux moteurs Gnôme qui équipaient l’armée de l’air russe. Les cages étaient installées sur l’emplacement actuel de l’unité de traitement des effluents, le long du quai du Petit-Gennevilliers.

 

  • L’Anru fait des annonces mais la réalité est tout autre !

    Communiqué Le 19 septembre 2019

    « Dans cette situation la mairie de Gennevilliers, réunit les habitants en assemblée publique ce jeudi 19 septembre pour exposer la situation et proposera un rassemblement de protestation devant le siège de l’ANRU à Paris ce vendredi 27 septembre à [...]

  • Sorties avec la ligue pour la protection des oiseaux

    Samedi 19 octobre à 8 heures Rendez-vous au parc des Chanteraines

    Les sorties LPO sont destinées à ceux qui veulent connaître les oiseaux, communs ou moins communs, qui vivent, migrent, hivernent ou se reproduisent sur Gennevilliers.

  • Salon de l’emploi

    Les 16 et 17 octobre de 9 h 30 à 16 h 30 A la salle des fêtes

    Plus de 120 entreprises sont présentes… Le salon de l’emploi, c’est l’occasion de rencontrer votre futur employeur. En 2019, sont à l’honneur les métiers de l’industrie et l’alternance.

  • Se garer à Gennevilliers

    De 7 h 30 à 19 heures Zone bleue, orange, verte

    Suite à la décision des habitants en décembre dernier, le stationnement est gratuit mais règlementé sur toute la ville, entre 7 h 30 et 19 heures.

  • Bus 166 et 137

    Depuis novembre Amélioration des lignes

    Les lignes de bus 166 et 137 évoluent avec l'arrivée de la ligne T3b à la Porte d'Asnières

  • Recherche 20 Gennevilloises

    Avec l’association Les Urbaines Pour des portraits photos

    L’association Les Urbaines recherche 20 Gennevilloises pour une grande exposition photo prévue début 2020 dans les rues de la Ville pour son projet La place des femmes dans l’espace urbain.

  • Une école et un centre social

    Début des travaux en 2020 Aux Agnettes

    Les travaux de la nouvelle école Jolio-Curie et du futur centre social et culturel du quartier des Agnettes vont commencer en 2020.