Chaufferie biomasse

La chaufferie biomasse

La ville de Gennevilliers se développe et ses besoins en énergie aussi. Une centrale de production d’une puissance de 17MW alimentée grâce au bois de récupération a été mise en service fin 2016.
Réseau historique, le réseau de chaleur de Gennevilliers a été mis en service dans les années 1970. Initialement alimenté au fuel, puis au gaz et à la cogénération, le réseau de chaleur exploité par Gennevilliers Energie est désormais verdi grâce à une énergie locale et renouvelable : le bois.

Située à l’angle des rues Laurent-Cély et des Caboeufs et interconnectée au réseau actuel, cette chaufferie permet d’atteindre un taux de 60% d’énergie renouvelable pour l’ensemble du réseau de chaleur.

Qu’est-ce que la biomasse ?

La biomasse regroupe l’ensemble de la matière végétale qui peut être utilisée à des fins de valorisation énergétique pour fabriquer de la chaleur, de la vapeur ou de l’électricité.
Elle concerne le bois, le biogaz, les huiles végétales, les biocarburants, …



L’utilisation de 4 tonnes de bois-énergie remplace 1 tonne de pétrole et permet d’éviter en moyenne l’émission de 2,5 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.
La biomasse, essentiellement sous forme de bois, représente plus de 10% de la consommation mondiale d’énergie primaire (énergie disponible dans la nature avant toute transformation) et la seconde énergie renouvelable en France derrière l’énergie hydraulique.

Comment ça marche ?

La filière bois-énergie valorise l’énergie calorifique contenue dans le bois, quelle que soit sa forme : bûches, résidus bocagers et forestiers, élagages, sciures, écorces, chutes de palettes, …
Ils constituent le combustible des chaufferies qui vont fournir de la chaleur capable de couvrir tout ou partie des besoins en chauffage et eau chaude d’une ville ou d’un quartier.

Ses atouts

• Écologiques
C’est une source d’énergie renouvelable puisque les végétaux employés se reconstituent. Seuls leur culture, leur transport et leur transformation génèrent des gaz à effet de serre car leur combustion ne dégage que le CO2 fixé pendant leur croissance.
• Économiques
Le coût du bois énergie est nettement inférieur à celui du gaz naturel ou du fuel domestique et indépendant de la volatilité des prix du marché des énergies fossiles.
La biomasse bénéficie d’une règlementation et d’une fiscalité favorables ainsi que du soutien de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).
La forêt française s’accroissant de 50 000 hectares par an avec une exploitation raisonnée, la filière bois dispose d’un grand potentiel. On l’estime a plus de 20 millions de tonnes de bois par an, soit l’équivalent de 5 millions de tonnes équivalent pétrole.

Le réseau de chaleur en chiffres...

15 km : longueur du réseau
17 MW : puissance de la future chaufferie biomasse de Gennevilliers
60% : part du bois-énergie dans la production de chaleur du réseau
12 000 tonnes : émissions de CO2 évitées chaque année soit l’équivalent de 5 200 véhicules en circulation
89 : points de livraison
9 300 : nombre d’équivalents logements alimentés en chauffage et en eau chaude sanitaire par le réseau de chaleur

 



  • Sorties avec la ligue pour la protection des oiseaux

    Samedi 18 août à 8 heures Rendez-vous au parc des Chanteraines

    Les sorties LPO sont destinées à ceux qui veulent connaître les oiseaux, communs ou moins communs, qui vivent, migrent, hivernent ou se reproduisent sur Gennevilliers.

  • L’été aux Sévines

    Du 7 juillet au 3 août Au parc des sévines

    Spectacles, activités sportives ou créatives, jeux d’eau, structures gonflables, mais aussi espace détente… ça se pratique en famille ou entre amis, c’est non-stop du lundi au samedi, de 14 h à 18 heures en entrée libre.

  • Collecte des encombrants

    Mardi 7 août Tous les premiers mardis du mois

    La collecte des objets encombrants s’effectue le premier mardi de chaque mois, dès 6 heures du matin, sur l’ensemble de la ville.

  • Bibliothèques de rue

    Eté 2018 Dans les squares et les jardins

    Les bouquins sont en vadrouille tout l’été. Des bibliothèques de rue s’installent dans les squares et jardins et invitent à lire au soleil, les doigts de pied en éventail.

  • La fibre optique

    État d’avancement N° vert

    Pour connaître l’état d’avancement du très haut débit sur Gennevilliers, les opérateurs Orange et Free proposent aux usagers de contacter un numéro vert munis de leur adresse pour obtenir une réponse précise.

  • Canicule : adoptez les bons réflexes

    A Gennevilliers Numéros utiles

    En période de fortes chaleurs ou de canicule, il est important de boire beaucoup d'eau, d'hydrater sa peau et de ne pas sortir aux heures les plus chaudes.

  • Dératisation

    En juin et juillet Sur la ville

    Trois fois par an, la Ville lance une campagne de dératisation pour limiter la prolifération de ces rongeurs. En plus de ces campagnes régulières, des dératisations ponctuelles ont lieu. Une dératisation spécifique a donc lieu les 21 et 22 juin sur [...]

  • Concours photo : "Citoyens et citoyennes de la nature"

    Edition 2018 A Gennevilliers

    "Citoyens et citoyennes de la nature", c'est le thème de l'édition 2018 du concours photos "La Nature en Ville".

  • Des tramways T1 plus fréquents

    A partir du 30 juillet Les après-midis en semaine

    En semaine, l’après-midi au mois d’août, la fréquence de la ligne est renforcée pour faire face à la saturation des rames. L’intervalle passe de 8 à 7 minutes, soit un passage supplémentaire dans l’heure.

  • De l’eau plus douce

    En juillet Moins de calcaire dans l’eau.

    Le gestionnaire de l’eau s’engage à fournir une eau adoucie pour tous les usagers début juillet.

  • La qualité de l’eau potable

    Au 4e trimestre 2017 A Gennevilliers

    Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d’eau potable à Gennevilliers

  • Les défis : et après ?

    Après le 2 décembre 2017 A Gennevilliers

    Lors de la grande matinée du 2 décembre la municipalité a annoncé les choix pour relever les six défis définis et discutés depuis fin juin.