Chaufferie biomasse

La chaufferie biomasse

La ville de Gennevilliers se développe et ses besoins en énergie aussi. Une centrale de production d’une puissance de 17MW alimentée grâce au bois de récupération a été mise en service fin 2016.
Réseau historique, le réseau de chaleur de Gennevilliers a été mis en service dans les années 1970. Initialement alimenté au fuel, puis au gaz et à la cogénération, le réseau de chaleur exploité par Gennevilliers Energie est désormais verdi grâce à une énergie locale et renouvelable : le bois.

Située à l’angle des rues Laurent-Cély et des Caboeufs et interconnectée au réseau actuel, cette chaufferie permet d’atteindre un taux de 60% d’énergie renouvelable pour l’ensemble du réseau de chaleur.

Qu’est-ce que la biomasse ?

La biomasse regroupe l’ensemble de la matière végétale qui peut être utilisée à des fins de valorisation énergétique pour fabriquer de la chaleur, de la vapeur ou de l’électricité.
Elle concerne le bois, le biogaz, les huiles végétales, les biocarburants, …



L’utilisation de 4 tonnes de bois-énergie remplace 1 tonne de pétrole et permet d’éviter en moyenne l’émission de 2,5 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.
La biomasse, essentiellement sous forme de bois, représente plus de 10% de la consommation mondiale d’énergie primaire (énergie disponible dans la nature avant toute transformation) et la seconde énergie renouvelable en France derrière l’énergie hydraulique.

Comment ça marche ?

La filière bois-énergie valorise l’énergie calorifique contenue dans le bois, quelle que soit sa forme : bûches, résidus bocagers et forestiers, élagages, sciures, écorces, chutes de palettes, …
Ils constituent le combustible des chaufferies qui vont fournir de la chaleur capable de couvrir tout ou partie des besoins en chauffage et eau chaude d’une ville ou d’un quartier.

Ses atouts

• Écologiques
C’est une source d’énergie renouvelable puisque les végétaux employés se reconstituent. Seuls leur culture, leur transport et leur transformation génèrent des gaz à effet de serre car leur combustion ne dégage que le CO2 fixé pendant leur croissance.
• Économiques
Le coût du bois énergie est nettement inférieur à celui du gaz naturel ou du fuel domestique et indépendant de la volatilité des prix du marché des énergies fossiles.
La biomasse bénéficie d’une règlementation et d’une fiscalité favorables ainsi que du soutien de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).
La forêt française s’accroissant de 50 000 hectares par an avec une exploitation raisonnée, la filière bois dispose d’un grand potentiel. On l’estime a plus de 20 millions de tonnes de bois par an, soit l’équivalent de 5 millions de tonnes équivalent pétrole.

Le réseau de chaleur en chiffres...

15 km : longueur du réseau
17 MW : puissance de la future chaufferie biomasse de Gennevilliers
60% : part du bois-énergie dans la production de chaleur du réseau
12 000 tonnes : émissions de CO2 évitées chaque année soit l’équivalent de 5 200 véhicules en circulation
89 : points de livraison
9 300 : nombre d’équivalents logements alimentés en chauffage et en eau chaude sanitaire par le réseau de chaleur

 



  • Semaine du développement durable

    Du 6 au 14 avril A Gennevilliers

    Portes ouvertes des jardins familiaux, débat sur l’agriculture biologique, animation anti-gaspi, découverte des bornes vélib’… Un programme riche et varié est proposé du 6 au 14 avril pendant la semaine du développement durable.

  • Collecte des encombrants

    Mardi 2 avril Tous les premiers mardis du mois

    La collecte des objets encombrants s’effectue le premier mardi de chaque mois, dès 6 heures du matin, sur l’ensemble de la ville.

  • Sorties avec la ligue pour la protection des oiseaux

    Samedi 23 mars à 8 heures Rendez-vous au parc des Chanteraines

    Les sorties LPO sont destinées à ceux qui veulent connaître les oiseaux, communs ou moins communs, qui vivent, migrent, hivernent ou se reproduisent sur Gennevilliers.

  • Vignette Crit’Air 5 : Quelles aides pour remplacer sa voiture ?

    Consultation en ligne Zone à Faibles Emissions

    Suite à la mise en place de la Zone de Faibles Émissions (ZFE) à l'intérieur du périmètre de l'A86 prévue par la métropole du Grand Paris au 1er juillet, une consultation en ligne vous permet de transmettre votre avis et vos propositions.

  • Vélib' arrive à Gennevilliers

    3 stations à terme 2 en service

    La station Vélib' à l'angle des avenues Gabriel Péri et Chausson est en service depuis lundi 25 février et vient rejoindre l’offre déjà présente sur l’avenue Lucien-Lanternier. A terme, 3 stations vont s’installer sur la ville.

  • Fibre optique

    État d’avancement N° vert

    Pour connaître l’état d’avancement du très haut débit sur Gennevilliers, les opérateurs Orange et Free proposent aux usagers de contacter un numéro vert munis de leur adresse pour obtenir une réponse précise.