Mai/juin 2011

Extraits de Mai/juin 2011

Les coups de cœur "en live" des discothécaires de la bibliothèque François-Rabelais vous sont proposés tous les deux mois.
Plusieurs extraits sont présentés avec des musiques diverses et variées.
La discothèque vous offre dans ses lieux un panel de genre et de choix musicaux à découvrir.

"N'wagezani my love" de Shangaan Electro

 

Musiques du monde

New wave dance music from South Africa
de Shangaan Electro

Extrait plage 5, "N'wagezani my love"

Shangaan est à l’origine le nom donné à une population issue de l’Empire de Gaza et répartie entre le Mozambique et certaines régions d’Afrique du Sud.
Connue depuis déjà quelques années, le Shangaan Electro s’est très vite présenté comme la musique des danseurs les plus frénétiques des townships de Soweto à Limpopo. Ce style prolonge le Shangaan Disco des années 80 et s’adresse aussi bien aux populations rurales qu’urbaines. Cette évolution est due, en grande partie, au travail et à l’influence du producteur Nozinja qui à partir de 2005, commence à utiliser des marimbas et des sons d’orgues à la place des guitares et des basses, tout en intégrant des voix samplées et accélérées.
Cette compilation regroupe des enregistrements collectés de 2006 à 2009 et donne un aperçu de cette musique dont raffole la jeunesse sud africaine. Chaussez-vous confortablement et dansez !

haut

 

 

Jazz

Journal Intime joue Jimi Hendrix
de Lips on fire

Extrait plage 2, "Lover Man"

"Lips on fire"  est une réécriture de la musique de Jimi Hendrix à trois voix cuivrées (trompette, saxophone, trombone) avec deux invités Rudolphe Burger (chant et guitare) et Denis Charolles à la batterie et aux percussions.
Journal Intime joue "dans l’esprit de"  et non "à la manière de".
On peut noter beaucoup de retenue. L’espace sonore déployé par le guitariste de génie qu’était Jimi Hendrix est ici  réduit par le choix des instruments et le jeu des musiciens.  Néanmoins, ces transcriptions sont puissantes, originales, pétillantes et très singulières. La rythmique est là et ça pulse !
Tous ces musiciens font preuve de beaucoup d’énergie, d’enthousiasme et sont indéniablement des "passeurs passionnés".
Jimi Hendrix était le guitariste de rock le plus jazz des années 70. Pour ceux qui en doutent, cet album en est la preuve. 

haut

 

 

Soul – Hip-hop

Time is not much
de Ladi6

Extrait plage 2, "Call you out"

Voici le 1er album solo de l’artiste néo-zélandaise Ladi6 (Karoline Tamati) qui aime à se présenter comme une chanteuse "Soul-MC". "Time is not much" infuse une soul résolument moderne et urbaine. Sa musique est à la fois gorgée de soul, hip-hop, reggae et jazz sur des textes percutants. Ladi6 impose un style personnel et s’est forgée une réputation d’artiste "live" hors pair, enflammant la scène partout où elle passe !

haut

 

 

Musique électronique – Musique contemporaine

Idiosynkrasia
de Francesco Tristano

Extrait plage 1, "Mambo"

Francesco Tristano Schlimé est un pianiste et compositeur luxembourgeois autant attiré par le répertoire classique et contemporain que par les musiques électroniques. Véritable orfèvre musical, ce jeune artiste prolifique et boulimique de nouvelles expériences est aussi à l’aise derrière son piano qu’aux commandes de machines. Accompagné ici de Carl Craig, parrain emblématique de la techno de Detroit, le pianiste explore une nouvelle facette de son art à travers 9 titres. Navigant entre techno, ambient, house, musique contemporaine aux incursions jazzy, cet album polychrome propose un voyage intemporel qui met l’auditeur en suspension. Les nuances dans les textures, les rythmiques et les atmosphères rendent "Idiosynkrasia" passionnant. Ce nouvel opus permet de sortir la musique électronique des sentiers battus en la réinventant dans le prisme de son piano !

haut

 

 

Chanson française

Ecoute s'il pleut
de Melissmell

Extrait plage 7, "Les enfants de la crise"

MelisSmell lève le poing et nous fait frissonner d’émotion !
Dès le début de ce premier album "Ecoute s’il pleut", Melissmell se range du côté des contestataires qui réclament plus de liberté, d’égalité et bien sûr de fraternité : "C’est la lutte finale ! Un combat d’initiés !". De sa voix puissante et singulière, elle nous révèle peu à peu une sensibilité à fleur de peau et choisit les mots qui font mouche, ceux qui touchent ou qui font sourire. Entre chanson réaliste et hymne électrique, l’écho des grands poètes français tels que Baudelaire, Ferré, Gainsbourg ou Cantat résonnent… Dans un univers musical pop rock, cette jeune chanteuse-baroudeuse strasbourgeoise s’inspire aussi bien de Patti Smith et Janis Joplin que de Noir Désir ou Mano Solo. Souvent au diapason d’un violoncelle, cette voix inimitable est à découvrir de toute urgence !

haut

 

 

Livre :

Le Paris de Gainsbourg Itinéraire d'une vie capitale /
Ersin Leibowitch / Dominique Loriou

Gainsbourg adorait Paris.
Ce livre à mi-chemin entre guide et biographie fourmille d’anecdotes, d’informations diverses de photos, de plans et d’adresses.
On suit son parcours à travers différents arrondissements où l’artiste s’est construit …..Une promenade fascinante, drôle et parfois tragique ….
Un bel hommage à l’artiste décédé il y a maintenant 20 ans et …une belle invitation à se balader dans les recoins perdus de Paris qui ont gardé son empreinte.

haut

 

  • Saison culturelle 2019 / 2020

    Lancement de la saison Consulter le programme

    Une saison 2019/2020 complètement zébrée avec des spectacles jeunes publics, débats cinématographiques, ateliers de pratiques artistiques, rencontres autour du livre…

  • Théâtre de Gennevilliers

    Nouvelle saison 2019/2020

    La nouvelle saison 2019/2020 du théâtre de Gennevilliers est lancée, Profitez-en pour découvrir le programme et le partager en toute liberté !

  • Concert d’ouverture au Tamanoir

    à 20 h 30 27 septembre

    Pour la soirée d’ouverture de la saison le Tamanoir organise un concert avec Guts et Les Akaras de Scoville & DjeuhDjoah et Lieutenant Nicholson.

  • Forum des associations et du service public

    Samedi 7 septembre de 10 h à 17 heures A la salle des fêtes

    Le forum des associations sonne l’heure de la rentrée, samedi 7 septembre… C’est le moment idéal pour flâner de stands en stands à la recherche d’une idée de loisirs pour l’année ou de filer directement s’inscrire à son activité favorite…

  • Passeport d’éveil culturel

    Inscription au 1er trimestre Avec la maison du développement culturel

    Éveil musical et corporel, ateliers Trésors de banlieues, capoeira et théâtre… Les enfants de 5 ans peuvent s’initier tous les samedis dans différents lieux culturels. Inscriptions à partir du 27 août.

  • Ciné plein air "Mamma Mia !"

    Jeudi 22 août Rue Roger-Pointard

    La comédie musicale "Mamma Mia !" de Phyllida Lloyd est projetée à la tombée de la nuit dans la rue Roger-Pointard. Précédé d’un quiz géant à 19 heures.

  • Les coups de cœur de la discothèque

    De juillet – août 2019
 À la discothèque

    Les coups de cœur "en live" des discothécaires de la bibliothèque François-Rabelais vous sont proposés tous les 2 mois.

  • L’été avec les médiathèques

    En août Programme

    Les médiathèques se mettent au vert. On les retrouve dans les squares, les jardins ou encore au pied des immeubles. Elles sont partout ! Y compris aux Sévines. Parfait pour avoir toujours un livre à portée de main.

  • Ciné plein air "Tous en scène"

    Vendredi 30 août Allées Missak-Manouchian

    Le film d’animation « Tous en scène» de Garth Jennings est projeté à la tombée de la nuit, dans les allées Missak-Manouchian.

  • Classes à horaires aménagés

    Mode d’emploi De la 6e à la 3e

    Arts plastiques, danse, instrumentale et vocale, les classes à horaires aménagés proposent un enseignement artistique approfondi et une scolarité conforme aux programmes de l’Education nationale.

  • Trésors de banlieues

    Du 4 octobre au 30 novembre Halle des Grésillons

    À partir du 4 octobre et jusqu’au 30 novembre, la ville de Gennevilliers accueille les Trésors de Banlieues, une exposition d’envergure nationale rassemblant 260 œuvres.

  • Disiz la peste

    Samedi 28 septembre à 19 heures A la salle des fêtes

    Disiz la peste Samedi 28 septembre à 19 heures A la salle des fêtes